Annie colère

Février 1974. Parce qu’elle se retrouve enceinte accidentellement, Annie, ouvrière et mère de deux enfants, rencontre le MLAC – Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception qui pratique les avortements illégaux aux yeux de tous. Accueillie par ce mouvement unique, fondé sur l’aide concrète aux femmes et le partage des savoirs, elle va trouver dans la bataille pour l’adoption de la loi sur l’avortement un nouveau sens à sa vie.

Marcher sur l’eau

D’après un rapport de la Banque mondiale publié en mars 2018, sur les 140 millions de migrants climatiques potentiels dans le monde, quelque 86 millions d’Africains au sud du Sahara pourraient être concernés d’ici à 2050. Avec le réchauffement climatique, des milliers de villages se tarissent, se perdent dans les méandres des aléas. Les habitants tiennent tête, survivent… De rares arbres s’érigent et résistent…avec eux les populations alentour.

Food Coop

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance… Intense, chaotique et impolie, la Park Slope Food Coop a vu le jour à Brooklyn en 1973, quand quelques utopistes ont décidé de monter un supermarché coopératif dans leur quartier.

Sélection de courts-métrages

Arcadia vous propose une sélection de plusieurs courts-métrages abordant des thématiques variées, d’une durée totale de 40 minutes environ ce qui vous permettra d’organiser une séance complète et bien dimensionnée de projections et échanges avec le public.

Bigger Than Us

Partout, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité. Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres. La Terre. Et ils changent tout.

Welcome to Sodom

À Accra, Agbogbloshie est la plus grande décharge électronique au monde. Près de 6.000 femmes, hommes et enfants travaillent et vivent ici. Ils l’appellent « Sodom ». Chaque année, près de 250.000 tonnes d’ordinateurs, smartphones, climatiseurs et autres appareils usagers d’un monde électrisé et numérique lointain aboutissent ici. Expédiés au Ghana en toute illégalité.